Bon nombre d’investisseurs ont opté pour les appartements pour devenir rentiers. Faciles à louer et moins chers, ils offrent un potentiel de rentabilité plus élevé.

Choisir un appartement de qualité

Devenir rentier en louant des appartements, voilà un objectif plus facile à atteindre dans le court ou le moyen terme. La plupart des investisseurs se lancent dans ce créneau pour gagner leur indépendance financière une bonne fois pour toutes.Cependant, cette ambition demande une grande prudence quant au choix du bien à acquérir. En effet, le choix de l’appartement doit se faire avec minutie pour répondre à une demande locative bien précise. C’est vrai que ce type de logement se loue rapidement, mais il faut quand même faire très attention sur les détails liés à son emplacement et surtout à son accessibilité par rapport aux différents moyens de transport et d’autres commodités. Par exemple, les appartements proches des grandes Universités en plein centre-ville sont pris d’assaut par les étudiants des quatre coins de l’Hexagone.

La qualité se reflète également par l’état du bien lui-même. Les accessoires tels que les plomberies, le système de chauffage et les appareils électroménagers doivent être parfaitement fonctionnels. Cela assure le confort du locataire et garantit le respect des normes de décence prévues par les lois et les règlements. Avec un appartement bien convivial, le locataire sera satisfait et les recettes locatives seront stables.

Recourir à un emprunt bancaire

À l’heure où les taux d’intérêt des crédits immobiliers sont tombés à des niveaux historiquement bas, le moment est propice pour faire appel à l’appui financier d’une banque. En effet, tout le monde n’a pas les moyens de financer au comptant l’acquisition de son appartement. D’ailleurs, les crédits bancaires destinés aux projets d’acquisition immobilière sont octroyés à des conditions nettement plus flexibles qu’il y a 10 ou 20 ans. À l’instar des banques traditionnelles telles que BNP Paribas ou Société Générale, les banques en ligne proposent également des offres très intéressantes sous condition de revenu. Le but d’une telle démarche est d’exploiter l’effet de levier du crédit en bien planifiant son investissement et en trouvant un appartement dont la recette locative mensuelle dépasse le montant de la mensualité. Si tel est le cas, le propriétaire pourra prétendre à une rente conséquente dès la mise en location du bien immobilier.

Exploiter les avantages fiscaux relatifs à l’acquisition de logements

Étant donné que les charges fiscales représentent un poste de dépense non négligeable dans le domaine de l’investissement locatif, il convient de trouver une échappatoire pour les réduire. Le premier réflexe est bien évidemment d’opter pour un appartement neuf ou en VEFA afin de pouvoir bénéficier des réductions fiscales permises par la loi Pinel. Effectivement, ce dispositif incitatif permet aux propriétaires immobiliers de devenir rentiers rapidement grâce au mécanisme suivant : une diminution de l’impôt sur le revenu de l’ordre de 12, 18 ou de 21 % du prix d’achat de l’appartement est prévu si le propriétaire s’engage à louer son bien immobilier pendant une période respective de 6, de 9 ou de 12 ans. C’est une aubaine pour les futurs rentiers, car pour un appartement acquis à 80 000 euros et loué sur 9 ans par exemple, la réduction fiscale est de 14 400 euros (celle-ci est étalée sur 9 ans).